Le berceau du Pouilly-Fuissé

Carte berceau Pouilly-Fuissé

Le fleuron de la Bourgogne du Sud
Pouilly-Fuissé est une appellation de la région viticole de Bourgogne.

La Bourgogne est divisée en cinq sous-régions, qui éveillent nos papilles rien qu’à leur évocation. Nous trouvons du nord au sud :

  • Le chablisien et le grand Auxerrois
  • La Côte de Nuits
  • La Côte de Beaune
  • La Côte Chalonnaise
  • Le Mâconnais

Ces cinq sous-régions comptent une centaine d’Appellations d’Origine Protégées (AOP, anciennement AOC).
Parmi elles, le Pouilly-Fuissé est la plus ancienne et la plus prestigieuse du Mâconnais. Elle s’étend sur quatre villages : Chaintré, Fuissé, Solutré-Pouilly et Vergisson. Elle ne produit que des vins blancs.

Un cépage mythique

le Chardonnay

 

Grappe raisin Chardonnay

Grappe de Chardonnay

Comme pour la quasi-totalité des vins blancs de Bourgogne, le Chardonnay est l’unique cépage utilisé pour produire le Pouilly-Fuissé.

Présent dans le monde entier (États-Unis, Australie, Italie, Chili, Afrique du Sud, Argentine…), le cépage Chardonnay est apprécié pour son adaptabilité à toutes sortes de sols et de climats. C’est cependant de Bourgogne qu’il serait originaire. Un village du Mâconnais porte même son nom !

La principale qualité du Chardonnay est son incroyable capacité à révéler le terroir. Couleur, arômes, acidité et potentiel de garde dépendent fortement du micro-climat et du sol de la parcelle. Donnant au pire des vins de qualité acceptable, il est capable de faire des merveilles dans les plus grands terroirs. Pour les vins tranquilles, c’est en Bourgogne qu’il produit les vins les plus renommés de la planète. Ainsi, Montrachet, Meursault, Corton-Charlemagne et bien-sûr Pouilly-Fuissé sont devenus des références pour l’amateur de vin.

Une autre caractéristique du Chardonnay est son affinité avec le bois. L’élevage en fûts ou en foudres de chêne est ainsi largement utilisé pour sublimer ses arômes et sa structure, soulignant sa rondeur et enrichissant son bouquet d’arômes d’épices, de brioche ou encore de pain grillé.

 

Un terroir et des « climats »

En Bourgogne

 

Roche de Vergisson

Roche de Solutré

En Bourgogne, on parle de Climat pour désigner un lieu-dit dans lequel on trouve une homogénéité de terroir : topographie, sol et micro-climat. L’appellation Pouilly-Fuissé compte 200 climats répartis sur les quatre villages de l’aire de production.
Ces climats peuvent être indiqués sur l’étiquette lorsque la totalité des raisins dont est issu le vin provient du lieu-dit cité.

La topographie du Mâconnais est très vallonnée. Le relief est dû à la surrection du massif alpin qui a surélevé les bordures du Morvan et mis en place les fossés d’effondrements de la Grosne et de la Bresse.
Cela a notamment donné naissance aux fameuses Roches de Solutré et de Vergisson, autour desquelles s’étend le vignoble de Pouilly-Fuissé.

De ce passé géologique tourmenté sont nés environ 15 types de sols différents sur l’appellation Pouilly-Fuissé, ce qui représente une variété très importante comparé aux autres appellations bourguignonnes.

Ces différences de sols, couplées à la topographie (pentes plus ou moins accentuées, exposition) ont donné naissance aux 200 climats de l’appellation. Ainsi, sous l’appellation Pouilly-Fuissé se cachent des vins aux expressions multiples, mais dont l’élégance est un trait commun.

Carte des climats de Pouilly-Fuissé dans le village de Solutré-Pouilly

Carte des climats de Pouilly-Fuissé dans le village de Solutré-Pouilly

 

Hiérarchie

dans les vins de Bourgogne

 

Rappel de la hiérarchisation des vins de Bourgogne

Les appellations régionales (56 % de la production)

Les AOP régionales peuvent être produites sur l’ensemble de la Bourgogne viticole. Il s’agit par exemple du Bourgogne (rouge, blanc ou rosé), du Crémant de Bourgogne, Coteaux Bourguignons ou du Bourgogne Aligoté (vin blanc produit à partir du cépage Aligoté, et non du Chardonnay).
L’appellation régionale Bourgogne peut être complétée par une dénomination géographique : sous-région (Hautes Côtes de Nuits, Côte Chalonnaise…), commune (Chitry, Epineuil…) ou lieu-dit.

Les appellations communales (30 % de la production)

Produits à partir des raisins provenant d’une seule commune (Beaune, Chablis, Givry…), ou d’un groupe de communes. C’est le cas de l’appellation Pouilly-Fuissé, qui est produite sur les quatre communes de Chaintré, Fuissé, Solutré-Pouilly et Vergisson.
En plus de son appellation communale, le vin peut porter le nom du climat si la totalité des raisins utilisés pour produire ce vin est issue d’un unique climat. Exemples : Pouilly-Fuissé « Les Crays », Pouilly-Fuissé « Prés des Gours ».

Les appellations communales Premier Cru (12 % de la production)

Un climat d’une commune peut être classé un Premier Cru par l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) grâce à la qualité supérieure de son terroir. L’appellation porte alors le nom de la commune accompagnée de la mention Premier Cru. Exemple : Meursault Premier Cru « Les Perrières ».

Les appellations Grand Cru (2 % de la production)

Certains climats d’une commune produisent de très grands vins, ils sont classés en Grand Cru. Leur nom est une appellation d’origine protégée, la commune n’est pas mentionnée (même si elle peut apparaître dans le nom du Grand Cru). Exemples : Romanée Conti sur la commune de Vosne Romanée, Clos de Vougeot sur la commune de Vougeot, Clos de la Roche sur la commune de Morey Saint-Denis.

La hiérarchisation actuelle des vins du Mâconnais

Il existe aujourd’hui deux niveaux hiérarchiques dans le Mâconnais :
Appellations régionales : Mâcon et Mâcon-Villages (parfois suivi par le nom de la commune lorsque tous les raisins utilisés proviennent du même village. Exemple : Mâcon Azé, qui est un Mâcon-Villages produit avec des raisins récoltés exclusivement sur la commune d’Azé)
Appellations communales : Viré-Clessé, Pouilly-Loché, Pouilly-Vinzelles, Saint-Véran et bien sûr notre Pouilly-Fuissé. Ces appellations sont souvent complétées par un nom de climat, par exemple Pouilly-Fuissé « Ronchevat », qui est un climat de la commune de Vergisson.
Il n’y a pas de Grands Crus dans le Mâconnais, en revanche certaines appellations, dont Pouilly-Fuissé, pourraient bientôt voir la naissance de climats classés en Premier Cru (lien chapitre suivant « Vers un classement des meilleures parcelles en 1er cru »).

 

L’appellation Pouilly-Fuissé

en quelques chiffres

 

L’appellation Pouilly-Fuissé en quelques chiffres