Passé, présent et futur

La création de l’appellation Pouilly-Fuissé

En 1929 et sur l’initiative des maires des quatre communes naissait l’Union des Producteurs des Vins de Pouilly-Fuissé.
L’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) reconnaît l’appellation Pouilly-Fuissé le 11 septembre 1936, ce qui en fait l’une des plus anciennes AOP françaises.

Une appellation en plein essor

le Pouilly-Fuissé

 

Le Pouilly-Fuissé de Bourgogne

Le Pouilly-Fuissé de Bourgogne

Tout l’essor de l’appellation Pouilly-Fuissé au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale est lié à son succès grandissant aux USA, grâce au dynamisme commercial des grandes maisons de négoce bourguignonnes, auxquelles la notoriété et le succès actuels du Pouilly-Fuissé doivent beaucoup.

Peu à peu, le Pouilly-Fuissé devint dans les années 80 l’appellation de Bourgogne la plus exportée (en % de sa production). La tendance aujourd’hui est de voir sa diffusion se diversifier de plus en plus hors des USA, en particulier au Royaume-Uni, au Benelux et en Asie.
On peut estimer que l’export représente aujourd’hui 75 % de la production.

Vers un classement

des meilleures parcelles en 1er cru

 

Roche de Vergisson

Roche de Vergisson

Depuis une dizaine d’années maintenant, les producteurs de l’appellation Pouilly-Fuissé travaillent à la délimitation de leurs meilleurs terroirs afin d’obtenir, comme le reste de la Bourgogne, des climats classés en Premier Cru.

La première étape fut d’établir une carte géologique précise en creusant des fosses et en analysant des échantillons de terre de tout le vignoble.

Des dégustations des vins issus des différents climats ont également été mises en œuvre, afin d’identifier les meilleures cuvées, celles possédant le corps et l’équilibre pour vieillir de nombreuses années.

Chapeautées par l’INAO, ces démarches devraient aboutir dans un futur proche à une nouvelle classification des climats du Pouilly-Fuissé, avec environ 20 % de la surface classée en Premier Cru.